Traces de perchlorates dans l'eau, l'ARS et la Préfecture de la Somme appliquent le principe de précaution

Un courrier a été adressé aux maires des communes concernées et une réunion s'est déroulée vendredi 9 novembre 2012 à Amiens.

La note relative à la présence de traces de perchlorates dans l'eau potable est disponible ci-dessous.

Pour les 83 communes du SIEP du Santerre, le seul principe à rappeler est de ne pas préparer les biberons des nourrissons de moins de 6 mois avec de l'eau du robinet.

Pour le reste de la population, l'eau peut être consommée et utilisée pour la cuisine comme auparavant.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies anonymisés pour réaliser des statistiques de visites.